11/02/2011

Le Moulin de Rahimont-Bertogne (deuxième partie) : Les Annexes

Les Annexes : soue aux cochons, bergerie, poulailler, étable (Jacques Diez)

La Soue : Mon grand-père avait quatre cochons (un d'entre eux, je me souviens, s'appelait Joseph, en hommage à mon arrière-grand-père).

La Poulailler : Il contenait une vingtaine de poules.

La Bergerie: Elle se trouvait dans le corps de logis et il y avait six brebis.

L'Etable : elle contenait en moyenne six bêtes, quatre vaches et deux veaux.

Il est évident que mon grand-père malgré toute sa bonne volonté n'était pas en mesure de tout gérer. Donc, il a engagé un domestique luxembourgeois. Il s'appelait Camille Schierres qui, par un hasard des choses, devint mon oncle par alliance. Il a épousé la soeur de ma mère. Ils sont allés s'installer à la limite de la Belgique et du Luxembourg, à Aubange.

Faits de guerre 

Le temps s'est écoulé, la guerre de 40-45 se termine, et nous sommes durant la Bataille des Ardennes. Elle nous a laissés en paix car nous avons vu très peu d'Allemands, exception faite de la dernière vague. Il s'agissait d'un groupe de SS (une cinquantaine). On hébergeait à ce moment-là un lieutenant américain et son ordonnance. L'officier était blessé et a essayé de se sauver à trvaers les bois. Les Schleus l'ont abattu, ils ont aussi exécuté l'ordonnance. Cela a rendu les SS furieux, ils s'en sont pris à tous les membres de la famille et à moi-même.  Ils nous ont sortis de la maison, il y avait beaucoup de neige, ils ont déshabillé mon grand-père, l'ont battu à coups de crosse de fusil pour lui faire avouer où nous avions hébergé et caché des réfractaires (des résistants belges). A ce moment-là, j'avais à peine 10 ans, j'ai réagi en bottant le cul de l'officier allemand. Il s'est retourné et avec ses énormes bottes, il m'a rendu le coup et m'a brisé le coccyx. J'ai cru que ma dernière heure avait sonné. Pendant ce temps-là, les Américains, chargés de nettoyer la zone, sont tombés sur les Allemands. Il y a eu une courte fusillade qui a détruit les cinquante SS. Tout est rentré dans l'ordre, les Américains ont nettoyé les environs et sont repartis vers le village de Bertogne.

 

SL703760.JPG

SL703762.JPG

 Photo de la roue à godets du moulin de Rahimont (photo extraite de l'ouvrage de Jacky Adam, auteur de "Des Moulins et des hommes" (tome 2). Cette roue a été construite par Louis Schul, artisan charpentier de Maissin.

SL703765.JPG

SL703768.JPG

11:04 Écrit par animation sainte-anne dans Jacques Diez | Lien permanent | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.