15/09/2010

Interview Micheline BAYARD

Interview de Micheline Bayard par Noémie Lawarée (stagiaire du service)

SL701855.JPG

Je suis née le 20 mai 1927 dans le Hainaut. Mon père était bourrelier et fabriquait des colliers, des harnachements, des accessoires en cuir pour les chevaux de trait. Maman restait à la maison pour accomplir les tâches ménagères.

J'avais un frère qui est décédé à présent. Il est mort d'un cancer. Il a appris le même métier que papa et puis, après la guerre, le métier s'est perdu, les moteurs ont remplacé les chevaux, les jeeps américaines servaient de véhicules de traction et de déplacement.

J'ai été à l'école primaire mais malheureusement je n'ai pas pu faire d'études supérieures à cause de la pension qui était trop coûteuse. J'ai suivi trois années de cours de couture. En même temps, j'aidais maman dans le ménage quotidien et l'entretien de la maison.

J'ai épousé Joseph Culot en 1962. Je l'ai rencontré sur son lieu de travail à Sorinnes où il était garde-champêtre. J'avais 29 ans. Mon mari avait pour tâches la surveillance des villages de Lisogne, de Thynes et de Awagne. Il surveillait, contrôlait, entretenait les routes et les accotements. Mon époux est décédé en 1993 d'un infarctus.

J'ai eu deux enfants avec Joseph : Marie-Reine, le 5 décembre 63 et Jean-François, le 21 mars 1969. Marie-Reine s'est mariée avec Didier en 1999, elle est infirmière en pédiatrie à Sainte-Camille. Quand elle ne travaille pas, elle vient me rendre visite, elle vient régulièrement. Marie-Reine a deux enfants, Amandine, qui a vingt ans, et Thibaut qui a dix-huit ans. Les enfants habitent toujours avec leurs parents à Malonne. Amandine est très intelligente, elle poursuit des études d'architecte d'intérieur. Elle aussi, quand elle trouve l'occasion, vient me rendre visite. Thibaut est en rénové. Pendant les vacances, il s'est fait un peu d'argent en travaillant à Walibi et il a repeint chez des amis.

Mon fils Jean-François a deux filles et un garçon : Florentine, 14 ans, elle étudie à Marche et Appoline qui a 7 ans et est en deuxième primaire. Le garçon s'appelle Emilien et vient d'entrer en première rénové, à Marche, lui aussi. 

Je suis arrivée à Sainte-Anne surtout parce que je souffrais de problèmes de tension. Par ailleurs, j'avais subi des interventions, l'une pour les hanches, l'autre pour une hernie discale. Je suis arrivée ici le 21 juin 2010. Je me plais ici, je me sens beaucoup mieux, soulagée. La kiné m'aide beaucoup dans les problèmes de hanches.     

11:13 Écrit par animation sainte-anne dans interview Micheline Bayard | Lien permanent | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.