15/04/2010

Madère (fin) L Drugmand

Madère (fin) Lucien Drugmand

Nous entamons le dernier jour d'îliens avec un peu de nostalgie puisque nous quittons une île paradisiaque, exceptionnelle par sa diveristé ; les plages, les villas entourées de jardins multicolores, des routes sinueuses fleuries à souhait, longeant l'océan en corniche ou plongeant dans un paysage à la fois boisé et couvert de vignobles.

Au cours de cette dernière journée, nous flânons en faisant un peu de shopping. Nous avons quand même l'occasion de visiter le couvent de Santa Clara dans lequel nous découvrons le monument funéraire qui surplombe la tombe du découvreur de l'île, Zarco. Zarco a découvert cette île avec Tristao Vaz Teixeira. Ils étaient frères d'armes et écuyers de l'Infant Don Henrique du Portugal. Il ne faut pas oublier que ce sont eux qui ont ouvert la voie aux découvertes célèbres du monde. C'étaient en 1419 (Christophe Colomb, pensant découvrir la route des Indes, aborde sur la première île des Caraïbes en 1492). Nous remontons du centre ville vers le Savoy en vue de nous offrir un grand dîner au Grill room, restaurant de luxe situé au neuvième étage d'où nous découvrons les illuminations de Funchal, de l'océan (garni de yachts) et des villages de l'arrière-pays. Par après, et au même étage, nous nous rendons au "Galaxy", la boîte de nuit de l'hôtel où nous assistons à un spectacle folklorique et, avec les autres convives, nous prenons part à la soirée dansante organisée par l'hôtel. Il était temps, raisonnablement, de regagner nos chambres car le lendemain, nous devions, dès 4h00 du matin, regagner l'aéroport pour rallier notre pays.

madere-43carte
  

10:50 Écrit par animation sainte-anne dans Lucien Drugmand | Lien permanent | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.