08/02/2010

Les Alpes dinariques (4) - Lucien Drugmand

Les Alpes Dinariques (4) Lucien Drugmand

Ile de Korcula 

Après cet épisode historico-ottoman, nous sommes redescendus sur la côte en vue de poursuivre la route vers Split. Nous sommes émerveillés de pouvoir voyager en bordure de mer, celle-ci étant parsemée de très longues et très jolies îles en général très boisées. Après Mjlet, Korcula, Hrvar, nous sommes en vue de la ville de Split. Split est célèbre par le palais de Dioclétien. L'empereur, après une brillante carrière militaire et pourvu des pouvoirs impériaux, divisa le monde romain en deux secteurs : occidental et oriental. C'est en l'an 295 qu'il fit construire son palais. La construction dura dix ans et dès qu'elle fut terminée, l'empereur se retira dans sa Dalmatie natale. Privé de sa raison d'être, le palais servit à de multiples usages. Lorsqu'en 615, l'ancienne Salona (berceau de Split) fut détruite par les hordes d'Avares, les habitants désertèrent l'enceinte du palais et fondèrent la ville de Spalatum (Split). Aujourd'hui encore la ville reste centrée sur le palais. Plus de trois mille personnes y vivent encore. Les vestiges du palais sont fort bien entretenus. L'intérêt majeur consiste à remarquer la charnière entre deux grandes périodes de l'évolution architecturale. Lors de notre parcours en ville, nous avons remarqué le péristyle flanqué de colonnes corinthiennes. Après cette incursion sommaire, nous avons poursuivi la route côtière appelée Riviera Makarska. C'est dans cette région que l'on dfistille le marasquin.

 

Split

Nous abordons bientôt la ville de Trogir. Trogir est une véritable ville d'art. Les croisières sur l'Adriatique ne s'y arrêtent pas, il n'y a pas de gare. On a l'illusion de se trouver en plein Moyen Age. Trogir date en fait du IIIe s. avant JC. On y trouve une cathédrale vraiment très spéciale. Cette cathédrale Saint-Laurent est le principal monument de Trogir. C'est un des plus remarquables sanctuaires du Moyen Age. C'est par le portail qui date de 1240 que l'on y accède. L'entrée est encadrée de deux lions surmontés par les statues d'Adam et Eve. Le tympan du portail illustre le miracle de la nativité. Plusieurs huileries datant du Moyen Age fonctionnent toujours, de même que de vieux moulins à farine.

 

Trogir

Quelques kilomètres plus loin, nous arrivons à Sibenik. La ville est située à l'embouchure du Krka, elle est construite en pierres jaunes. Elle ressemble à un vaste amphithéâtre adossé à une paroi rocheuse. Des églises, des palais, des ruelles étroites donnent à la ville un aspect méridional mais qui se différencie des autres villes dalmates. La ville a connu son âge d'or au Moyen Age et a subi de continuelles attaques des Turcs et des Vénitiens. En observant la cathédrale, on remarque quatre styles bien différents sans pour cela être un architecte averti : le style gothique vénitien, le style Renaissance toscan, le style gothique épanoui, spécialité dalmate. La coupole est garnie de vitraux.

 

Sibenik

Nous continuons notre route et, sur la droite, nous nous arrêtons un instant pour admirer les chutes du Krka. Elles tombent de 50 mètres de hauteur dans un vacarme assourdissant.

Riviera Makarska

Les chutes du Krka

11:16 Écrit par animation sainte-anne dans Lucien Drugmand | Lien permanent | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.