03/02/2010

Alpes Dinariques - Dubronvnik - L. Drugmand

Les Voyages de Lucien Drugmand

Les Alpes Dinariques (2) : Dubrovnik

La colonne de Roland

Nous continuons notre découverte de la ville fortifiée. Sur une placette, devant l'Elgise Saint-Blaise, se dresse la colonne de Roland. C'est à cet endroit que le crieur public faisait part des nouvelles du jour. C'est là qu'était hissé, lors des fêtes, le drapeau de la république. Une légende prétend que le célèbre neveu de Charlemagne arriva à la tête d'une flotte franque afin de chasser la grande menace des Sarrasins. C'est de là que, montés par l'escalier qui mène sur le chemin de ronde, nous avons observé une multitude de panoramas sur la ville et la côte rocheuse agrémentée de quelques îles. Ce chemin de ronde, nous l'avons parcouru entièrement. C'est non loin de là que nous avons pris le téléférique d'où nous avons découvert une admirable vue d'ensemble sur la ville de Dubrovnik et repéré divers endroits à visiter. Le soir étant venu nous nous sommes rendus au bout de la rue principale à l'immense terrasse d'un hôtel réputé pour prendre le dîner et rester à la soirée dansante. J'ai dansé avec ma femme et ma fille, ce soir-là.

   

Ile de Mljet

Le lendemain, nous sommes descendus au port de Dubrovnik situé dans le quartier de Lopud pour embarquer à bord d'un navire de croisière qui nous a conduits, en deux heures le long de la côte, à l'île de Mljet. C'est une perle, une des plus belles îles de l'Adriatique. L'île est parsemée de cinq lacs. Elle est très boisée. Sur un îlot émergeant des eaux d'un lac se dresse un cloître bénédictin du XIIe s. Comme il s'agit d'un pays socialiste, il a été converti en restaurant. On s'y rend en canot à moteur. L'île est le seul endroit où l'on rencontre la mangouste. En effet, l'île était infestée de serpents et les mangoustes en sont friandes. Après le repas, nous nous promenons dans l'île, nous avons fait le tour de l'îlot comme promenade digestive.

 

Port de Dubrovnik

Un autre jour, nous nous rendons au petit port de Dubrovnik et embarquons dans une petite barque et faisons le tour de l'île de Lokrum. La houle était assez forte et à certains moments la barque tanguait de manière un peu inquiétante pour les terriens que nous sommes.

  

Les Bouches de Kotor

L'île de Lokrum

Les bouches de Kotor, le magnifique canyon de l'Europe, étaient un des principaux pôles d'attraction du voyage. Quittant Dubrovnik, nous gagnons, à quelques kilomètres, Hercegnov, superbe village parsemé de villas dont beaucoup disposaient d'une piscine de mer. Les bouches de Kotor sont composées de quatre anses permettant à la flotte de se trouver en sécurité. La route côtière du grand fjord nous a permis d'admirer les localités de Risan, Perast et Kotor, siège de l'administration où l'on découvre la cathédrale Saint-Triphon. A l'époque, la végétation prenait dans les murailles. Dans le quartier de la cathédrale, on observe différentes ruelles caractéristiques aux pays du sud. Ayant parcouru le fjord, nous continuons la route côtière et prenons une route secondaire qui nous mène au village de Lovcen d'où nous découvrons, après vingt-cinq lacets routiers, le fjord en son entier. Epoustouflant.

Cathédrale Saint-Triphon, Kotor 

11:21 Écrit par animation sainte-anne dans Lucien Drugmand | Lien permanent | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.