14/12/2009

Lucien Drugmand : La Campanie

Les voyages de Lucien Drugmand :

La Campanie et la Baie de Naples (1)

 la cathédrale de Milan

La cathédrale de Milan

Nous sommes en 1967, les enfants nous accompagnent. Par les autoroutes, nous traversons Bâle, le tunnel du St-Gothard, Locarno et nous nous arrêtons à Milan sur le parvis de la cathédrale. Nous y entrons, nous prenons l'ascenseur pour aller nous promener sur le toit. Le style est du gothique flamboyant et le nombre de statues entourant la cathédrale est impressionnant (2.245). Sur le toit, on admire les 135 flèches en marbre blanc d'une extrême finesse ainsi que la haute flèche, appelée "le Tiburio", haute de 108 mètres. Elle est surmontée d'une statue de la Madonnina. La cathédrale s'appelle le Dôme, le début de sa construction remonte au XIVe siècle. 

Nous poursuivons la route jusqu'à Modène où nous faisons étape au motel de l'autoroute. Le lendemain, nous filons sur Florence et arrivons à Rome.

place saint-pierre 2

Place Saint-Pierre, Rome

Nous plongeons sur la place Saint-Pierre. C'est là que nous pouvons admirer la colonnade réalisée par Le Bernin. Elle est partagée en deux immenses arcs de cercle. Au milieu de la place se dresse l'obélisque du Ier siècle avant J.C. Il a été transporté de Héliopolis à Rome en 37, sur l'ordre de Caligula et érigé en 1585 à l'initiative de Sixte Quint. La roche tarpéienne, que nous avons visitée, est située sur une crête rocheuse à proximité du Capitole, l'antique colline qui symbolise la puissance de Rome. Après un dernier regard sur le Castel S. Angelo, petite forteresse défendant l'entrée de l'Etat du Vatican,  nous poursuivons notre route vers Naples et Sorrente.

roche tarpéienne

La roche tarpéienne

Au cours de ce trajet, nous apercevons sur la hauteur des Apennins, la célèbre abbaye de Monte Cassino. Peu après Naples, nous apercevons la vue inoubliable sur le Vésuve, nous longeons la baie de Naples et parvenons à notre appartement à Sorrente.

baie de naples

La baie de Naples

10:54 Écrit par animation sainte-anne dans Lucien Drugmand | Lien permanent | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.