07/12/2009

Lucien Drugmand - Le Tyrol (5)

Le Tyrol (5)

(Lucien Drugmand : ses voyages)

N'oublions pas que le célèbre cantique de Noël "Stille Nacht" a été composé par Franz Gruber en 1818 à Salzbourg. Il est connu dans le monde entier. Nous nous plaisons à déambuler dans le vieux Salzbourg. Après la cathédrale de style baroque, nous allons vers le château Mirabell au pied duquel un magnifique jardin fleurit. Nous sommes restés plus d'une demi-heure dans ce jardin tant tout y était splendide : les fleurs, les pelouses, les ifs. Au sortir du jardin, nous sommes sur le bord de la Salzach et, par la Getreidegasse (la célèbre et large ruelle ornée de magnifiques enseignes en fer forgé), nous parvenons à la maison natale de Mozart. Nous la visitons, nous voyons notamment le clavecin sur lequel il expérimente ses premières compositions dès l'âge de 6 ans : c'était un génie précoce. Malgré la foule des visiteurs, nous vivons la visite dans un calme presque religieux et recueilli. A la sortie de la maison, on entend les paroles d'admiration de visiteurs étrangers. 

Maison_Mozart

 

Franz Gruber           W.A. Mozart

Nous regagnons la voiture et filons vers Innsbruck, capitale du Tyrol. Nous arrivons près du château construit par l'empereur Maximilien de Habsbourg au XVe siècle et embelli par Marie-Thérèse au XVIIIe. Il est de style rococo italien. Sur le côté du château, nous pénétrons dans l'église de la Cour d'Innsbruck. Il faut savoir que les souverains passaient généralement une partie de l'été à Innsbruck. Nous sommes impressionnés par le catafalque que Maximilien a fait construire de son vivant. Il est entouré de vingt-huit statues en bronze représentant des ascendants de Maximilien. Nous parcourons ensuite la Maria-Theresienstrasse au centre de laquelle a été érigée la colonne de sainte Anne. C'est le lieu de toutes les manifestations musicales et fokloriques, on y voit des sociétés de musique commandées par un tambour-major. Elles sont toutes costumées en blasers rouges, pantalons de golf noirs et bas blancs, les musiciens portent le chapeau tyrolien aux couleurs régionales. Nous arrivons au beffroi de la ville situé non loin du légendaire petit Toit d'or.

tombeau

Tombeau de Maximilien

En fin d'après-midi, nous reprenons la voiture et filons sur la route frontière (Allemagne/Autriche) vers Fussen. Nous passons au pied du Zugspitze (2.900 m) pour arriver à Fussen. Ce trajet nous permet de voir de magnifiques sites et points de vue sur les Alpes. Il y a un château magnifique qui est illuminé le soir. 

800px-ZugspitzeJubilaeumsgratHoellental

Le Zugspitze
   

11:12 Écrit par animation sainte-anne dans Lucien Drugmand | Lien permanent | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.