23/11/2009

Lucien DRUGMAND dans le Valais

Les voyages de Lucien Drugmand

Le Valais (2)

Peu après, nous prenons le téléférique qui mène à la station supérieure. Ceci nous donne l'occasion d'admirer le glacier durant le dîner que nous prenons sur la terrasse découverte d'un mini-restaurant de montagne. L'après-dîner est consacré à une promenade au milieu des mazots et des troupeaux de vaches. La vache maîtresse porte un large collier rouge auquel est suspendue la grosse cloche légendaire.

vaches du valais

Peu après, nous reprenons le téléférique pour redescendre à Saas-Fee et de là notre promenade vers Saas-Grund. Nous logions au pied des aiguilles des Mischabels avec le Dom qui culmine à 4.545 mètres.

Mischabelgruppe

Les Mischabels

Quelques jours plus tard, nous décidons de partir à Zermatt à l'assaut (visuel) du Cervin. Pour ce faire, nous descendons en voiture jusqu'à la gare Saint-Nicolas (dix kilomètres avant Vièges) et à partir de cette station, nous partons vers Zermatt à bord d'un train à voie étroite.

Cervin

Le Cervin

Gornergratbahn

La voie de la Gornergrat

Après avoir admiré la nature alpestre où nous voyons des troupeaux de mouflons et de chamois, nous arrivons en gare de Zermatt, à une altitude de 1.600 mètres. Sur le parking de la gare, nous restons ébahis devant six à sept diligences et minibus multicolores portant l'adresse de l'hôtel auquel ils sont destinés. Très curieux à voir. Après ce petit arrêt, de la gare partent des funiculaires qui conduisent les touristes, en un trajet d'une demi-heure, sur une plate-forme terminus. L'endroit a pris nom de Gornergrat. La ligne fait 9.3 km avec une pente maximum de 20% et aboutit au Gornergrat à 3089 mètres. C'est là que nous prenons notre pique-nique et, par la suite, à l'aide d'une carte des Alpes, nous repérons assurément le Cervin ( 4.500 mètres) et le mont Rose, point culminant des Alpes suisses (4.634 mètres). Nous sommes entourés de pics neigeux d'une altitude de près de 4.000 mètres. Cette vision restera inoubliable parmi tous nos voyages. Nous n'étions jamais montés aussi haut. Nous profitons largement des panoramas que nous avons la joie de contempler et l'après-midi s'écoulant malgré tout nous retournons vers la satation du train à crémaillère. 

-Mont_Rose

Le mont Rose
  

11:36 Écrit par animation sainte-anne dans Lucien Drugmand | Lien permanent | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.