29/06/2009

Deux décès endeuillent la résidence en cette fin juin 09

Décès de JULIA RICHELLE

Julia RICHELLE est décédée ce vendredi 26/06/09 à 19h45. Ce vendredi, dans l'après-midi, nous fêtions les anniversaires de juin. Nous savions que Julia ne se portait pas bien et que sa disparition était imminente mais nous avons eu à coeur de remettre notre bouquet d'anniversaire aux membres de sa famille réunis dans la chambre. C'était pour nous une façon de manifester notre sympathie, notre soutien, une façon simple et authentique de saluer cette vie en suspension. Julia n'aura donc fait que quelques pas dans sa quatre-vingt huitième année. Une longue et douloureuse maladie a clôturé son existence. Julia, née le 20/06/1921, était entrée chez nous le 03/06/2009. Nous plaçons autour d'elle, pour faire un décor à son départ, des fleurs, de l'eau, du ciel. 

   

SL707269

   

 

 Décès de Marie CORDIER

Des problèmes de santé ont compliqué la fin de vie de Marie Cordier qui est morte ce dimanche 28 juin vers 15.00. Elle était née le 02/12/1911. Voilà une femme qui ne laissait personne indifférent. Marie Cordier était une femme volontaire, exigeante, intransigeante, d'une grande résistance, d'un caractère inflexible et volontiers autoritaire. Issue de la bourgeoisie, elle avait aussi une assez grande ouverte d'esprit et manifestait de l'intérêt à tous les résidants. Derrière l'image de marque, il y avait un être sensible, lucide, intelligent, modeste, une femme qui aimait les conversations, les débats d'idées, qui suivait l'actualité et aimait échanger à son sujet, qui avait une très respectueuse curiosité de l'opinion de l'autre. Oui, j'insiste là-dessus. Elle manifestait une réelle estime pour la parole, pour l'art de la communication (davantage comme un lieu de vraie rencontre que comme une prouesse mondaine), pour la rencontre de l'avis de l'autre. L'envers de son intransigeance, c'était une authentique ouverture d'esprit, une vraie présence à l'autre, sans discrimination aucune. Assez rigide sur les formes, elle était sur le fond d'une grande souplesse et d'une sincérité souvent poignante.  Marie Cordier s'était finalement intéressée à nos après-midi d'animation : elle y prenait part avec plaisir, avec engouement et elle nous en parlait avec une touchante reconnaissance. Présente, lucide, presque alerte, se relevant sans cesse d'un problème de santé, Marie Cordier n'aura cédé que dans les dernières encablures de son existence. Complexe, multiple, procédurière, sensible, revendicatrice, compatissante, ferme et touchante, Marie Cordier, entrée chez nous le 18/02/2008, nous a quittés ce 28 juin vers 15.00. Nous entourons son envol de quelques sujets et objets qui lui tenaient à coeur.

   

 SL702066

    

11:49 Écrit par animation sainte-anne dans Mémorial | Lien permanent | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.